Catégorie archives

Mains armées

MAINS ARMEES 1

Elle a la détresse en bandoulière. Lui les traits sombres, le tourment qui l’habite. Maya est la fille que Lucas a abandonnée avant sa naissance. Tous deux en portent les stigmates, tous deux s’en sortent comme ils peuvent. Ils sont flics : lui patron au trafic d’armes à Marseille, tandis qu’elle débute à la brigade des stupéfiants de Paris. Il fait appel à elle lorsque leurs enquêtes viennent à se croiser. Regards à peine osés, maladresses, blessures à vif…

Pierre Jolivet réussit la prouesse de s’emparer subtilement du polar, genre ô combien traité sur le petit et grand écran. Il livre une enquête touffue, sans temps mort, tissée autour de la grande délinquance serbe, portée par une mise en scène tirée au cordeau et une esthétique crépusculaire...

Lire la suite

La petite Venise

petite venise 1

Shun Li est une immigrée chinoise, sans-papiers, parachutée comme barmaid dans une île de la lagune vénitienne par ses parrains mafieux. Bepi est un vieux pêcheur d’origine slave, poète à ses heures, qui a fait sienne cette Italie depuis une trentaine d’années. Ces exils et solitudes respectifs vont les rapprocher, tout en pudeur et délicatesse…

Le premier film d’Andrea Segre n’est rien d’autre que cela : grâce et douceur. Loin de la ville touristique et de ses images de cartes postales, c’est bien la petite Venise, ses travailleurs de l’ombre et ses « osteria » qui sont mis en lumière ici. Le pendant plus humain de la mondialisation, pétri de sensibilité et de poésie...

Lire la suite

Maman

maman

Sandrine est revêche et glaciale, Alice frêle et plus conciliante. Elles se rejoignent pourtant par leur douleur commune. Et un projet fou : kidnapper leur mère, qui vient de resurgir dans leur vie après vingt ans d’absence. Toute une vie à ignorer ses filles, les mépriser, les combler de dureté. Elles saturent, ces deux sœurs. Elles droguent leur mère, l’emmènent loin de Paris, sur la côte. L’enchaînent, la mettent en joue. Et exigent. Mendient une explication, un début de réponse. Un peu d’affection ou de reconnaissance, pourquoi pas ? Josiane Balasko est la mère. Mathilde Seigner, comme on peut s’y attendre, incarne la plus rogue des sœurs aux côtés de Marina Foïs...

Lire la suite

Plan de table

PLAN DE TABLE

Un mariage, des cartons d’invitation, plusieurs possibilités. Marie, juste avant la cérémonie, batifole sur l’une des tables des invités… C’est la pagaille ! Les cartons en main, l’homme les considère, une idée en tête : et s’il s’amusait à les replacer autrement et laisser le destin faire le reste ?

Avec Plan de table, la Clermontoise Christelle Raynal s’empare d’un thème dont le cinéma demeure friand : le libre arbitre, le destin, nos choix et leurs répercussions sur nos vies...

Lire la suite

Les infidèles

INFIDELES 1

Où revoilà notre Jean Dujardin international ! Premier jour, salle comble : merci à The Artist et sans doute aussi au mini scandale des affiches provocatrices du film Les infidèles. Ce dernier n’est pas aussi irrévérencieux qu’il voudrait le faire croire, mais se révèle malgré tout plus subtil et intéressant qu’une comédie à l’humour gras sur des séducteurs aguerris. Le film a les défauts de ses qualités : composé d’une série de sketches (tournés par sept réalisateurs différents, dont Michel Hazanavicius et Jean Dujardin, qui ne se quittent plus), Les infidèles bénéficie dès lors d’un rythme plutôt enlevé, mais souffre, en contrepartie, de l’inégale qualité de ses saynètes…

Dénominateurs communs des histoires, Gilles Lellouche et Jean Dujar...

Lire la suite

La Taupe

taupe 1

En pleine guerre froide, le patron des services secrets britanniques, Georges Smiley, se voit confier la périlleuse mission de démasquer une taupe soviétique infiltrée au sein du service. Commence alors la valse des suspicions, chausse-trappes et faux-semblants…
Ce nouveau film de Tomas Alfredson (déjà remarqué avec le film d’épouvante Morse) avait pourtant des arguments de poids : une adaptation d’un roman de John Le Carré, une histoire a priori haletante, ou encore Gary Oldman, John Hurt, Mark Strong et Colin Firth au générique. Pourtant, difficile de suivre cette taupe là dans ses obscures galeries de personnages foisonnants, de flashes back incessants et d’intrigues alambiquées.

Si on peut reconnaître à cette production le mérite de ne pas sombrer dans certains t...

Lire la suite

A dangerous method

DANGEROUS METHOD 3

Tantôt vilipendée, tantôt encensée, la psychanalyse n’en finit pas de déchaîner les passions et les controverses. En évoquant de front ce sujet sensible, David Cronenberg n’entend pas régler une fois pour toutes les polémiques. Son propos est plutôt de l’enrichir par l’évocation, tirée d’une histoire vraie, d’un trio de personnages aussi fascinants qu’exceptionnels: Sigmund Freud, Carl Gustav Jung et Sabina Spielrein.

Pour la première fois de sa carrière, David Cronenberg, habitué jusqu’ici aux oeuvres à l’imaginaire débridé, contemporaines voire de science fiction, ose un film historico-biographique, de facture étonnamment classique...

Lire la suite

Les Contes de la nuit

contes
Un peu de douceur dans ce monde de brutes ! Au milieu des productions, certes de qualité, mais omniprésentes des « Goliath » Disney ou Pixar, voici le « David » Michel Ocelot, qui leur oppose finesse, poésie et culture.

Avec son dernier film d’animation, Les Contes de la nuit, le créateur de Kirikou et d’Azur et Asmar oscille entre fables, contes à la « Mille et une nuits » et carnets de voyages...

Lire la suite

L’Aigle de la Neuvième légion

AIGLE
Le cinéma américain raffole du péplum. Régulièrement, il abreuve nos écrans de sa dernière méga production à la sauce antique, à grands coups d’acteurs vedettes et de scènes de batailles testostéronées.

Reste à trouver le nouvel argument historique ou romanesque : pour L’Aigle de la Neuvième légion, Kevin MacDonald a donc posé sa caméra dans les Highlands écossais, en 140 après JC, sur les traces du centurion Marcus Aquila (Channing Tatum), qui rêve de venger l’honneur de sa famille depuis que son père a disparu 20 ans auparavant avec ses 5 000 hommes de la Neuvième légion et son emblème, l’Aigle d’or...

Lire la suite

Welcome

WELCOME.jpg 2

Bilal, 17 ans, est un réfugié kurde arrivé illégalement à Calais. Il n’a qu’une obsession : gagner l’Angleterre afin de retrouver la fille qu’il aime. Dans l’impossibilité de s’embarquer, il se met alors en tête de traverser la Manche à la nage, et sollicite l’aide de Simon, un maître-nageur solitaire et désabusé…

Philippe Lioret a décidément l’art et la manière de réconcilier avec le cinéma français. Au milieu des œuvres intellectuelles nombrilistes et des innombrables films choraux aseptisés, Welcome tire son épingle du jeu de très belle manière. Le réalisateur de Je vais bien ne t’en fais pas, L’équipier ou Mademoiselle, a su allier à merveille la puissance dramatique de cette histoire poignante à la subtilité d’une narration tout en pudeu...

Lire la suite