Palmarès Oscars: Gravity en apesanteur

Gravity, oppressante odyssée spatiale du Mexicain Alfonso Cuaron a damé le pion à 12 years a slave (excepté pour l’Oscar du meilleur film) en remportant sept statuettes dont celle du meilleur réalisateur. Cate Blanchett et Matthew McConaughey sont sacrés meilleurs acteurs. Pour en savoir plus, c’est ici!

Les aventures de Sandra Bullock aux prises avec le vide intersidéral avaient happé le public l’hiver dernier. Les effets spéciaux et la mise en scène (3D vertigineuse) avaient projeté le spectateur en orbite avec l’héroïne autour de la Terre. Le week-end dernier, les Oscars rendaient justice à Gravity en lui décernant sept récompenses, dont cinq revenaient à la technique (voir palmarès complet en fin d’article), un autre à Alfonso Cuaron pour la réalisation et un dernier à Steven Price pour la Meilleure musique de film.

3 Oscar pour 12 years a slave

Mais la plus convoitée de toutes les statuettes est revenue à 12 years a slave de Steve McQueen, sacré Meilleur film. Une première pour le réalisateur britannique, qui s’était déjà distingué avec d’autres œuvres âpres, telles que Hunger et Shame, toujours escorté du talentueux Michael Fassbender dans le rôle titre.

12 years a slave, qui met en scène l’histoire d’un homme noir enlevé et vendu comme esclave, a récolté en outre l’Oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Lupita Nyong’o ainsi que celui de Meilleur scénario adapté.

 

Côté acteurs

Dallas Buyers Club, qui raconte l’histoire vraie d’un homme séropositif en lutte contre les compagnies pharmaceutiques, a fait coup double: Matthew McConaughey est désigné Meilleur acteur et son acolyte, Jared Leto, Meilleur acteur dans un second rôle. Côté femmes, c’est Cate Blanchett qui a remporté la mise avec Blue Jasmine, réalisé par Woody Allen, où elle interprète une quadragénaire dont la vie confortable vole en éclat…

Interview de Cate Blanchett et Woody Allen à propos de Blue Jasmine.

Plus heureux à la cérémonie des Golden Globes où il avait raflé plusieurs récompenses quelques semaines auparavant, American Bluff, avec Christian Bale, Bradley Cooper et Jennifer Lawrence, est revenu les mains vides de même que Le loup de Wall Street  (voir critique ici)

Le cinéma francophone aura inscrit un meilleur score en repartant avec une statuette attribuée au franco-luxembourgeois Mr Hublot, couronné Meilleur court-métrage d’animation. L’Oscar du Meilleur film d’animation, quant à lui, est allé à La Reine des neiges et son graphisme somptueux, premier long-métrage Disney à être récompensé (hormis ceux de sa filiale Pixar).

Liste du palmarès par film:

Gravity (7 Oscars) :

- Meilleur réalisateur

- Meilleure photo

- Meilleure musique

- Meilleurs effets visuels

- Meilleur montage

- Meilleur montage sonore

- Meilleur mixage sonore

12 Years a Slave (3 Oscars) :

- Meilleur film

- Meilleure actrice dans un second rôle

- Meilleur scénario adapté

Dallas Buyers Club (3 Oscars) :

- Meilleur acteur

- Meilleur acteur dans un second rôle

- Meilleurs maquillages

La Reine des neiges (2 Oscars) :

- Meilleur film d’animation

- Meilleure chanson originale

Gatsby le Magnifique (2 Oscars) :

- Meilleurs décors

- Meilleurs costumes

Blue Jasmine (1 Oscar) :

- Meilleure actrice

Her (1 Oscar) :

- Meilleur scénario original

La Grande Bellezza (1 Oscar) :

- Meilleur film étranger

20 Feet From Stardom (1 Oscar) :

- Meilleur documentaire

Helium (1 Oscar) :

- Meilleur court-métrage

Mr. Hublot (1 Oscar) :

- Meilleur court-métrage d’animation

The Lady In Number 6 (1 Oscar) :

- Meilleur court-métrage documentaire

Laisser un commentaire

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>