Maman

 

maman

Sandrine est revêche et glaciale, Alice frêle et plus conciliante. Elles se rejoignent pourtant par leur douleur commune. Et un projet fou : kidnapper leur mère, qui vient de resurgir dans leur vie après vingt ans d’absence. Toute une vie à ignorer ses filles, les mépriser, les combler de dureté. Elles saturent, ces deux sœurs. Elles droguent leur mère, l’emmènent loin de Paris, sur la côte. L’enchaînent, la mettent en joue. Et exigent. Mendient une explication, un début de réponse. Un peu d’affection ou de reconnaissance, pourquoi pas ? Josiane Balasko est la mère. Mathilde Seigner, comme on peut s’y attendre, incarne la plus rogue des sœurs aux côtés de Marina Foïs. Le film d’Alexandra Leclère (« Les sœurs fâchées », « Le prix à payer »), qui partait d’une idée de base originale, est malheureusement desservi par une réalisation un peu poussive et surtout des situations quelque peu caricaturales : scènes parfois surjouées, effets tire-larmes, épilogue téléphoné et peu crédible… Si l’émotion peut être au rendez-vous, les grosses ficelles psychologiques le sont également…

 

 

maman.jpg 2
Crédits: Alain Guizard et Daniel Angeli.

Laisser un commentaire

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>